pc_chroniques2Chroniqueuse pour le cite de l A.F.K Amicale des Français de Koweït. Il faut bien commencer quelque pare, et puis, ils sont tous trop occupés pour passer leur weekend à écrire des bêtises .   

Je voudrais vous remercier pour cet instant de grâce que je viens de vivre, en effet cette demande que vous me faites pour rédiger ces chroniques, non seulement me fait gonfler les chevilles, mais flatte mon ego et ma vanité 'je vous préviens j'en ai en stock j'ai été économe ces dernières années. C'est d'ailleurs pour cela que j'ai prétendus ne pas vous avoir compri ni entendu pour que vous le répétiez 17 fois, c'est-à-dire 17 fois plus de plaisirs, on se fait du bien comme on peut.

Puis vint le moment de doute suprême: mais pourquoi moi ? j'écris comme une patate, et ce que je raconte manque totalement de réalisme, de recule, et d'intérêt, je n'apprend rien à personne, mes infos sont erronées voir influencées par mes hormones, la pleine lune , un crétin au volant , ou tout simplement par une imagination fertile et débridée .

Je me dit finalement que les français aiment les patates ça doit êtres leur petit coté Belge qu'ils refusent d'admettre, c'est pourtant aussi un peuple de Gaule et parmi les plus brave au dire du bon César (celui qui se balade avec du laurier sur la tête au lieu de le mètre dans pot-au-feu ,pas celui qui fendît le cœur de Fannie sur le port de Marseille ,quelle andouille ! ) C'est qu'on connait ses classique, ça vous en bouche un coin du comptoir !...

Et voila que vous me demandez de pondre un pilote. HOoyoo ! ça veut dire quoi ? vous savez mon bon monsieur j'ai quitté ma ferme il y a un bout de temps pour m'exiler au Koweït d'azure, depuis il y a de l'eau qui est passée sous les ponts mais c'était  à 7000 klm de ma cabane de pêcheur de rêves.

Un Pilote, c'est un échantillon de ce qu'on sait faire, afin de vendre sa soupe, à des producteurs de 'soupe-opéra'. C'est une présentation sans se présenter : exemple

salut je m'appelle tuuuuuuuuuuuut j'ai tuuuuuuuuuut j'habites tuuuuuuuuuuuuuuut …. voila je viens de vous pondre un pilote .

Ceux qui ont suivit jusque là ont gagné un muffins au gingembre offert par l'éditeur (je ne lui en ai pas encore parlé mais je penses qu'il serra d'accord ,je vous préviens c'est infecte )

Rassurez vous je ne vend rien, c'est un pure acte de charité, et de vanité, je me répète, je sais, mais c'est pour mieux me persuader.

Si on n'aime pas le pilote on le vire, c'est le but du jeu.

J'aimerais tout de même qu'on me laisse atterrir même si le reste du vol est un supplice, prenez un cachet, faites un petit dodo n'y pensez plus c'est bientôt fini.

Alors me voila chroniqueuse, terme qui m'a toujours paru assez étrange, pas très joli pour tout vous dire. Chronique c'est un truc incontrôlable qui revient sans cesse qui va avec psychosomatique, allergie, atchoum ! c'est aussi écrire sans avoir le glamour  ni le mérite d'être écrivain , bien qu'on fasse de plus en plus de bouquins avec des chroniques enfilées comme des perles avec une belle couverture comme de vrais livres , en fait c'est de la littérature de transports en communs , ça dure le temps de 3 stations en trois ricanements bêtes , aussi vite lus qu'oublié, mais j'assumes et je suis bien incapable d'écrire un truc qui tien la route sans se retrouver dans le fausser au deuxième virage écrivons court et en ligne droite . La chronique est à la littérature ce que le sandwich est à la haute couture, non, le sandwich est à la littérature ce que le Marcelle est a Janine , bref vous m'avez compris.

Je trébuches souvent en sortent vous me pardonnerez, mais c'est parce qu'il y a toujours un pli dans le tapis, et que le destin veux qu'il soit toujours pour moi.

Aloa ,que la paix soit avec vous .