Il pleut je décide de visiter Beijing au sec. Quoi de plus sec qu'une "underground city " anti nucléaire, anti bombe, anti émeute, anti-char. Amateurs de sensations fortes s'abstenir c'est complètement bidon.

Le machin n'est répertorié dans aucun guide, et pour cause !

Mao plane sur la chine comme une icône qui rapporte autant de ¥ aux marchants  du temple que le Jean Paule 2 si pas plus. Son sourire radieux ses joues roses et ses saluts providentiels déclinés sous toutes les formes même les plus déroutantes, restent dans l'imaginaire collectif le symbole même du marketing année 50 le plus réussi d'Asie et surtout le plus long. Je vous défie de trouver dans vos tiroirs des badges et des réveilles matin à l'effigie de Pompidou, si toute fois vous vous souvenez qu'avant d'être un tas de ferraille en plein Paris c'était un président de la république.

Chacun son truc, les un construisent des musées, d'autre creusent des tunnels, des fois que le bon peuple change d'avis brutalement et veuille réduire son bon leader en boulette pékinoises.

Après avoir traverse des mares d'eau insalubres du Hutong le plus pourri, le plus délabré de la ville a seulement deux cent mètres  de la place Tienanmen, ou malgré tout ,les gens vous sourient gentiment, ils sont les habitants d'un lieu ou même un rats n'oserait s'aventurer. Une cabane sur deux n'est que ruine et désolation.

J'arrive enfin à l'entrer du tunnel, pas de marchand de souvenir, une vague affiche a coter d'une entrer sinistres, ou a la lumière de néon et dans une forte odeur de moisie deux jolies chinoises en treillis militaires brodent et tricotent en compagnie de deux jeunes soldas a peine pubère et fort joyeux , ils rigolent tous en attendant le client. Vus le temps, aujourd'hui c'est Byzance !

Ce qui m'épate le plus chez ce peuple c'est leur habilitée à s'adapter au pire avec élégance douceur et sérénité.

Vous descendez dans un long dédale de tunnels suintent ou eau et files électriques rouillée font bon ménage a la grâce de dieu.  La voûte est recouverte de stalactite d'amiante mouillée bref un univers accueillant et protecteur ou même le cinéma de propagande n'a pas été oublier dans la multitudes de facilitée qu'offre l'abri .

Afin de rendre votre visite encore plus intense on vous explique en milieux de parcourt que vous êtes à 8 m sous terre alors qu'en vérité il n'y a que 2 ou 3 m , et que le réseau sous terrain de Beijing aussi communément appelé la muraille de chine souterraine est aussi longue que l'original c'est-à-dire 6000 km . Ce qui suppose qu'ils ont construit ce même tunelle en tire bouchon , et fait des nœuds avec , pour faire rentrer tout le Bazar entre la citée interdite le palais du peuple avec des petites sortie sous un coiffeur ou autre lieu discret des hutong alentours .

qu'a cela ne tienne le chinois ne perdent jamais le sens du business et c'est dans cette ambiance feutrée et moisie  que vous débouchez par miracle dans le temple de la consommation , le beurre dans les épinards de l'arme rouge ou pour quelque Yen non négociables on essai de vous vendre des kitcheries en soie dont des draps de lits coquins rouge comme la nation . autant vous dire qu'a ce stade la ils vous ont coupe toute fièvre acheteuse tant vous croupissez depuis 3/4 h dans les entrailles de la ville et que l'air vicier bourré d'amiante que vous respirez provoque un état de claustrophobie avance. La sorti ou j' te bute !!!!!!!

Il pleut toujours , je me suis fait 4 Km de mall luxueuse , mange des sushis , bu des cafés , et je me fout totalement à combien de m sous terre . ce que je sais:  Le capitalisme c'est tout de même vachement plus confortable .