jellybears_on_the_beach2_by_itto

Vendredi c'est le week end . Il ne fait pas encore 50 dg  il nous restent quelques semaines pour profiter "out door"du vent de sable et de la poussière qui sévit uniquement le week-end ainsi que la grippe aviaire qui nous vaut une petite celebrité internationale mais qui au niveau national ne concerne personne et encore moins le ministre de la santé lui-même qui laisse courir ses poulets et ses paons sur la voie publique ainsi que sur mon chantier en toute impunité. 

Quand a la semaine, elle est radieuse claire on se croirait en méditerranée mais en moins turquoise, on ne peut pas  tout avoir, le soleil nous nargue 6 jours sur 7, a quand les week-end le dimanche.

Aujourd'hui je me suis faite inviter dans un club spa machin très select . … ba ba ba la decooo

Comme dans Hip Hôtel Book , avec des passages magiques sous des murs d'eau avec les petites lumières qui changent de couleur partout , ça sent la vanille , on vous sourit d'un air vachement inspiré pas du tout forcé .

J'ai découvert que les nénuphars en plastique c'est plus glamour dans des bassin design que dans les cimetières municipaux.

Mon amie me force a monter au premier étage par les escaliers alors que l'ascenseur me tendait les bras, pour arriver dans la salle des machines … vous savez là où on ressemble à des hamsters , run,run,run,for,nothing,but,run,run,run . Malgré la vanille ça pue la sueur et le caoutchouc ,ça me debecte !,Mais je fais l'effort pour ma copine  . N'ayant pas de tenue adéquat et pour cause voila 3 jours que j'essaye désésperement de me défiler, elle me prête gentiment mais de force  un machin gris joyeux , avec une coupe genre: je pèses 10 tonnes j'en paraits 10 de plus dans un club ou tous le monde est beau dans des petites tenues moulantes du dernier cri ,je me balade en pyjama usagé de miss cochonou , je rase les murs gris pour faire camouflage et me fondre dans le décor .le ridicule de tue pas si non je serais morte 100 fois . Je hais les "health centre"et leurs cortèges d'humiliations uniquement basé sur la couche de gras de mon derrière par des pétasses bronsées-buildées incultes qui me font sous-entendre que la réussite dans la vie c'est d'être un hamster qui rentre dans du 36.

45 mn de tapis roulant ,sans la moindre excitations ,le moindre intérêt , avec une activité cérébrale proche de la mort clinique, je m'ennuie dangereusement dans un  instant je vais glisser dans une déprime irréversible . Je suis en train de ressembler à mon entourage figé dans une grimasse de souffrance je porte le poid du  monde et un accoutrement hideux

Quand est-ce qu'on rentre ! J'ai faim , ça me pompe le choux ce truc .

Puis j'ai eu droit au tour du propriétaire, histoire de rentabiliser mon pyjama, sur la plage, dans le longe, au restau, au spa , a la piscine , au jacuzzi ,squash, tennis, et j'en passe on est allée partout voila maintenant on peut le mettre a la poubelle.

Elle me vante les bienfaits d'un endroit aussi reposant . it's sooo relaaaaxxxiiing , c'est tellement relaxing que dans deux minutes je me jette du faux pont japonais je me noie dans les 10 cm d'eau au milieu des nénuphars en plastique avec ma tenue camouflage . pitié laissez moi sortir de ce calvaire de béton de verre et d'Adidas . je fais une overdose de vanille .

Au vestiaire le hammam est vide ,il fait super sombre , je retrouve mes esprits je me débarrasse de mon habit de clown triste , et je fonce dans la douche aromatologique ( out of stock) ça sent l'eau de mer comme toute les autres douches du pays .

Moi qui étais venue uniquement pour ce moment d'extase à la menthe.

sortie de la je me suis précipitée dans Mon club tout sauvage qui pue  bon la campagne le fumier et les acacias en jurant , mais un peu tard , qu'on ne m'y reprendrait plus  .