vision 

Il y a deux perceptions du monde : la mienne et celle des autres .

Ainsi l'espace dans lequel nous évoluons est passablement différent et pourtant c'est le même  , la ou je vois du laid , ils voient du beau , la ou je vois du beau ils ne voient rien ou en tous cas pas grand-chose .

Le monde ou je vie est un enchevêtrement de plusieurs mondes, toute sorte de dimensions qui se côtoient mais ne se croisent jamais. Ainsi quand je décrie un lieu à un 'autre' celui-ci est totalement incapable de le trouver ni même de le reconnaître alors qu'il s'y trouve en plein milieu.

Je sais jusque la tout reste relativement abstrait. Je vais donc m'expliquer plus rationnellement.

J'avais rendez vous aujourd'hui avec un fournisseur, sur un chantier, dans le quartier le plus populaire et commerciale du pays.

Il est importent de savoir que c'est un jeune pays tout neuf qui s'est construit sans véritable plan et qu'il n'y a pas d'adresse (standard) dans une grande majorité des cas . Suivre une rue ,un numéro, une maison et un étage , est une entreprise difficile et pratiquement impossible tant la signalisation est surréaliste voir inexistante , il y a bien longtemps qu'on ne donne plus son adresse mais un point GPS avec plan 'google earth' et signalisation de tous les Mc Donald du quartier . Voila j'habite la, entre le burger King a coté de la station essence, a deux blocks du palais de Sheikh truc-machin. puis en générale vos invités arrivent face au 'lieu-dit faste food ' après avoir traversé 4 terrains vagues d’où le besoin indispensable de posséder une 4x4 ,les maisons aillant poussés plus vite que les routes , puis vous les dirigez par téléphone si vous voulez vraiment les voir pour le dessert .

Pourquoi des mondes parallèles qui ne se croisent jamais ?

Mon interlocuteur d'aujourd'hui est un iranien iraquien ( c'est une métissage qui gagne a être connus ) outre notre difficulté a communiquer , nous étions dans la totale incapacité de voire les mêmes choses au même endroit . L'individus possède en plus un talent redoutable : celui de se noyer dans un ver de thé , mais j'en connais d'autre, je ne citerais personne (ce n'est pas une question de nationalité) 

La ou je vois des détails architecturaux , il voit des bakalas * et des shawarmas * je repère les 'land mark', il se perd et se réfugie près des mosquées , un musulman perdu est un musulman a coté d'une mosquée avec un téléphone portable (n'y voyez pas de double sens je ne me permettrais pas ) le type se débrouille pour faire téléphoner tous les quidams qui lui ressemble pour me demander le chemin  : ou etes vous ?- a la mosquée ,-  la quelle y'en a 40 dans le quartier ? Et la commence une conversation de sourd mais certainement pas muet, des plus irritante. Le type est a 100 m de moi et a 10 années lumières de mon univers .Je ne sais pas par quel miracle il a finalement apparut souriant mais super en retard, une force surnaturelle venue probablement du lieu de culte a guidé ses pas je vais finir par croire en dieu .

Le reste de la réunion sur le chantier tient du burlesque, il me fallut un indien et deux égyptiens pour faire passer le message que je soupçonne légèrement écorché au passage ( lost in translation). La ou je vois horizontal il comprend vertical, c'est gênant pour des marches d'escaliers  a moins qu'on soit en orbite spatiale autour du "marina mall"*je pourrais donc envisager de descendre sur le toit terrasse perpendiculaire au premier étage , la tête parallèle au sol ( vous me suivez ?).

Je sort donc un papier et un crayon et commence a dessiner de petits plans techniques faciles ultra basique ,l'ultime tentative de contacte possible ,lancer une bouteille un message écrit dans le vortex inter-dimensionnel de la rencontre entre nos deux mondes parallèles . puis c'est a son tour d'inscrire sont point de vus noir sur blanc . Stupéfaite je découvre une forme inconnue et totalement nouvelle d'expression picturale Probablement un langage ultra sophistique et très codé de la représentation de l'espace . Ce n'est plus une situation orbital c'est au delà de l'imagination (étriqué) humaine.

j'ai encore du chemin a faire , plus qu'un voyage c'est de l'exploration , au pas de ma porte . 

bakala = petite épicerie toute pourrie

shawarma= boui boui a kebab

"marina mall" = shoping center local